Proposez un article concernant votre site web :

Un article concernant votre site web, une actualité à propos de votre société. Un avis sur un sujet d'actualité : Proposez vos articles, ils seront relayés sur ce Blog :
PROPOSEZ UN ARTICLE

Vers une possible chute des prix de l'immobilier en 2020 / 2021 ?

 > Immobilier : Une possible chute des prix en 2020 / 2021 ?

Au-delà d’une apparence de bonne santé, le secteur immobilier est dépendant de divers facteurs, tels que les taux très bas, l’ouverture du robinet du crédit par les banques, et divers aides incitatives à l’investissement, ou à l’accession à la propriété. Sans  ces paramètres très favorables, le dynamisme du marché aurait reculé, et les prix auraient de leur côté subi une correction importante.
Mais depuis plusieurs années, l’immobilier est en quelque sorte sous perfusion, d’où sa relative bonne santé, avec des prix à la hausse.

Mais l’arrêt brutal de l’économie, lié aux mesures sanitaires prises par les gouvernants, a entrainé une vague de licenciements, et de fermetures d’entreprises dans l’hexagone.
Un climat social et économique tendus, qui poussent les banques à se montrer plus prudentes dans l’octroi de prêts bancaires, afin d’éviter un défaut de paiement.

Moins d’acheteurs en perspective pour les mois, à venir dans ce contexte, avec pour conséquence, une baisse de prix possiblement importante, à terme, dans les zones où ils sont au plus haut, notamment dans les grandes villes.

Une correction qui aurait dû s’opérer depuis de longues années, mais repoussée par les divers dispositifs d’aide aux acquéreurs.

Face aux mesures sanitaires, qui se poursuivent à travers une lutte en réalité beaucoup plus politique que scientifique, avec parfois de nombreuses contradictions depuis le départ, telles que le port du masque que l’on nous disait inutile, ne servant à rien, puis obligatoire, partout, et presque tout le temps.  Ces  mesures, sont contraignantes, pour les entreprises, et même couteuses, tout en entretenant un climat de peur généralisé, qualifié de « délire » par de nombreux professeurs, et docteurs indépendants.

Sur le plan économique, les répercussions n’ont par conséquent pas fini de s’étendre pour cette fin d’année 2020, où dans quelques semaines, la grippe, mais aussi les rhumes, les bronchites, les pneumonies, aux caractéristiques assez proches, vont refaire leurs apparitions, dans une période où même un maux de tête, après avoir porté un masque toute une journée, est qualifié de symptôme du Covid 19. Une fin d’année qui risque donc d’être étonnante, à coup sûr.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.